Zoom sur les nouveaux aménagements à la Ribotière et au Moulin des Oranges

Phase test - rond point rue du Moulin des Oranges

26/10/2018

Depuis plusieurs années, des difficultés de circulation, de sécurité et d’accessibilité ont été constatées sur la zone de la Ribotière et du Moulin des Oranges. Divers aménagements ont été réalisés depuis par la municipalité. Depuis 2016, le cabinet CEREMA (Centre d’Etudes et Expertise sur les Risques de l’Environnement, de la Mobilité et de l’Aménagement) mène une étude globale et approfondie de la circulation.
Plusieurs rencontres ont été nécessaires pour définir les nouveaux aménagements avec les différents acteurs : le Conseil départemental, La Roche-sur-Yon Agglomération, la Communauté de communes Vie et Boulogne, les mairies de Mouilleron-le-Captif et de Dompierre-sur- Yon, la SNCF et les riverains.
C’est le bureau d’étude Géouest qui a pris le relais pour travailler sur les plans d’exécution des travaux et mener la consultation des entreprises.


Fin octobre 2018, lancement d’une phase « test » :

  • mise en place d’une double chicane sur la RD 100 menant à Mouilleron-le-Captif afin de sécuriser l’entrée de la rue des Asphodèles et réduire la vitesse,
  • création d’un rond-point rue du Moulin des Oranges, afin de supprimer le tourne-à-gauche qui engendre des files d’attente dangereuses aux abords de la voie ferrée et pour assurer la continuité du passage des transports scolaires dans le secteur.

Novembre - décembre 2018, réalisation des aménagements définitifs dans le quartier de la Ribotière :

  • pose d’un ralentisseur et d’une chicane rue du Bocage,
  • installation de plateaux rue des Champs et rue des Rochettes,
  • réfection du carrefour et mise en oeuvre d’un enrobé de couleur brune avec marquage au sol.

Février – mars 2019, réalisation des aménagements définitifs dans le quartier du Moulin des Oranges :

  • création de places de stationnement,
  • création d’une liaison douce accessible aux personnes à mobilité réduite, pose d’une chicane,
  • installation d’un ralentisseur,
  • pose de la double chicane définitive sur la RD 100.

Afin de limiter la durée des travaux, cette dernière phase interviendra en même temps que le chantier mené par la SNCF pour le renouvellement des rails, ballasts et traverses de la voie ferrée, nécessitant l’interdiction de traverser la voie.