La ZAC Centre Ville

Stratégique pour la vitalité du coeur de ville ! 

Ce projet représente un véritable trait d'union entre le coeur de ville et les quartiers. Accessible depuis la rue de la Messagerie, la rue du Pavillon et la place du Marché, la ZAC centre ville (Zone d’Aménagement Concerté) d’environ 0,7 hectare, constitue aujourd'hui un îlot enclavé et cerné par des impasses.

Stratégique pour la vitalité et l’attractivité de notre coeur de ville, cette zone se situe à proximité immédiate des espaces publics majeurs et des commerces.

zac-coeur-de-ville-photos-big

Un projet urbain d'ensemble 

En complément des travaux de la place du Marché, cette opération d’aménagement permettra de dynamiser le coeur de ville en accueillant de nouveaux logements et en créant des espaces commerciaux. Le projet d’ensemble favorisera la mixité sociale et générationnelle, renforcera les liaisons douces et intégrera des espaces de stationnement et des aménagements paysagers. 

zac-coeur-de-ville-schema-big

L’utilité publique du projet est confirmée

En créant cette Zone d’Aménagement Concerté, la commune souhaite poursuivre son action de redynamisation du coeur de ville, en y densifiant l’habitat pour y développer la population. La restructuration du commerce en haut de la place du Marché permettra d’intégrer les commerces existants et de créer de nouvelles cellules commerciales.
L’objectif est également de porter une attention particulière au cadre de vie avec du stationnement et des liaisons douces.

Pour la réalisation de ce projet urbain, la commune a conclu une convention opérationnelle de maîtrise foncière avec l’EPF de la Vendée (Etablissement Public Foncier). L’EPF a ainsi engagé des négociations amiables en vue de l’acquisition des parcelles constitutives du périmètre d’intervention. Il a également saisi le Préfet de la Vendée en vue de l’obtention d’un arrêté déclarant d’utilité publique le programme d’aménagement de la ZAC centre-ville et d’un arrêté déclarant la cessibilité des immeubles inclus dans le périmètre.

Suite à l’enquête publique qui s’est déroulée du 29 avril 2019 au 15 mai 2019, le commissaire enquêteur a donné un avis favorable sans réserve, concernant l’enquête parcellaire et la déclaration d’utilité publique (DUP). Par arrêté du 27 juin 2019, le Préfet a validé l’utilité publique du projet et autorise ainsi l’EPF à acquérir, soit à l’amiable, soit par voie d’expropriation, les immeubles nécessaires à l’aménagement de la zone concernée.

La procédure d’acquisition foncière se poursuit donc en parallèle des démarches de négociations amiables, avant l’élaboration définitive du projet d’aménagement.