Projet AMPA

Une étude en cours à la station d'épuration

La plupart des lessives que nous utilisons quotidiennement, même celles vendues sous un label environnemental, contiennent et surtout génèrent de l’AMPA (acide aminométhylphosphonique), en quantité variable selon la température de l’eau. Les eaux de lavage qui en découlent, aboutissent à la station d’épuration avant d’être rejetées dans les eaux de surface. Or, les stations d’épuration ont des difficultés à retenir cet acide au cours de son traitement.

Cette problématique méritait donc de s’y attarder en faveur de notre environnement. C’est pourquoi Vendée Eau a sollicité une étude à l’entreprise Hydroconcept pour la station d’épuration de la Blélière. L’objectif de cette démarche est de mettre en place des dispositifs de traitement naturels en sortie de station d’épuration afin de pallier ce constat.

Une convention a donc été établie entre Vendée Eau et la ville du Poiré-sur-Vie pour l’aménagement de zones tampons végétalisées, situées en aval de la station d’épuration. Ce projet s’inscrit dans le cadre territorial visant l’amélioration de la qualité des eaux superficielles sur le bassin versant du barrage du Jaunay.

La création d’une zone humide, en sortie de station d’épuration, devrait permettre de réaliser un abattement en AMPA. Le principe de base est de récréer différents types de milieux en jouant sur la dynamique, sur les hauteurs d’eau ainsi que sur les espèces végétales présentes. Ceci afin de permettre d’épurer et de réguler les eaux à risque sur des espaces de transition plantés ou ensemencés naturellement, avant leur transfert vers les cours d’eau du territoire.

Cette étude a permis de programmer trois projets d’aménagement :

  • un premier bassin de 1 383 m3,
  • une roselière de 220 m3
  • un bassin à herbiers de 542 m3.

Ces travaux sont réalisés dans le cadre d’une convention établie avec Vendée Eau pour une durée de 2 ans.